2017 06 29 - Petit Prince est arrivé en Polynésie!

Bonjour à tous !

Petit Prince et son équipage sont bien arrivés aux îles marquises, en Polynésie Française ! Les 3000 miles depuis les Galapagos ont été parcourus en 25 jours, sans encombre ni avoir vu un seul autre navire…

Comme pour notre Transat, la faune, elle était très présente : nous avons vu des oiseaux tous les jours même au plus loin des côtes, et nous avons été longuement escortés par un groupe de dauphins à mi-parcours. 4 coryphènes pêchées et de nombreux poissons volants ramassés sur le pont au petit matin nous ont apporté des protéines fraiches.

Nous avons rapidement pris notre rythme de vie, immuable d’un jour à l’autre : séances d’école matin et après-midi pour Corentin, nombreuses séances de piscine pour Aurore tout au long de la journée. L’ordinaire était amélioré par des ateliers pâte à sel, cuisine ; par des petits cadeaux apportés par la petite souris (3 dents perdues par Corentin pendant le parcours, ce n’est à priori pas le scorbut, heureusement la petite souris avait fait des réserves !) ; par un bon repas du sud-ouest pour fêter la mi-parcours ; et par des manoeuvres d’entrainement type « récupération d’un sac poubelle tombé à la mer ».

Il y a aussi eu quelques travaux apparaissant au fur et à mesure du parcours : remplacement de la courroie de l’alternateur d’arbre d’hélice ; récupération du spi tombé à l’eau après s’être déchiré sur toute sa hauteur : le soleil des tropiques est très dur pour les coutures des voiles. Le plus dur sera probablement la malédiction qui se colle à nos appareils photos : celui acheté en Martinique nous a lâché, sans raison connue. Par conséquent, pas de photo de qualité de la Transpacifique, ni de la Polynésie, et ce au moins jusque Tahiti… Il nous faudra garder les images bien ancrées au fond de notre tête !

Nous sommes tous bien contents d’avoir réussi ce long parcours, le plus long de notre voyage, nous amenant dans cette partie du monde si nouvelle, si différente, si éloignée de ce que nous avons pu découvrir jusqu’à présent !

Notre première étape a été la Baie des Vierges, sur l’île de Fatu Hiva. La baie est bordée par un village de 600 habitants, sachant que l’île au total est habitée par 1200 âmes, et est approvisionnées toutes les 3 semaines par caboteur. Les gens ici ont été extrêmement accueillants, nous offrant pamplemousses, oranges, poulet gratuitement sans rien demander en retour (« pour les enfants ») ! Nous avons pu y troquer souvenirs et autres denrées alimentaires contre une mèche à métal et une pince à rivets, difficiles à se procurer ici. Nous y avons fait de grandes marches au milieu de paysages spectaculairement verticaux.

Nous sommes maintenant à Atuona, sur l’île de Hiva Oa, mégapole de 2000 habitants, dernière résidence de Brel et Gauguin, possédant aussi semble-t-il quelques sites archéologiques. Petite halte culturelle ! Mais aussi petite halte pour se réapprovisionner en vivres et en eau. Ensuite, nous irons vers les île Tuamotu, célèbres pour ses atolls coralliens et productions de perles, avant d’aller vers l’archipel de la Société (Tahiti), d’où nous vous donnerons nos prochaines nouvelles !

Mille mercis à David pour nous avoir suivis quotidiennement depuis la terre, donné conseils et prévisions météo, sachant qu’un bête problème de forfait nous empêchait de télécharger mails et fichiers météo avec notre téléphone satellite.

A bientôt !

Petit Prince et son équipage