2018 10 03 - Petit Prince est à Bali !

Tout d’abord, un petit mot pour rassurer ceux qui nous suivent : nous n’avons pas ressenti les effets du tremblement de terre survenu récemment à Célèbes. Souhaitons du courage à ses habitants pour la reconstruction.

En un mois, depuis Labuan Bajo, nous avons peu avancé mais avons beaucoup profité de cette très touristique partie de l’Indonésie. Nous avons commencé par faire le plein de séances de piscines, profitant des installations des hôtels de luxe devant lesquels nous étions mouillés. Et le plein de poulets achetés non plus vivants, mais enfin plumés / vidés / découpés !

Ensuite, nous sommes allés au parc naturel du Komodo. Nous avons fait une visite à terre sur l’île de Rincah, accompagnés de rangers, et y avons vu des dragons en liberté, venant nous renifler pour les plus farouches d’entre eux. Aurore était bien en hauteur dans mes bras (ils ne s’attaquent qu’aux plus faibles) !! Nous avons déplacé le bateau à différents endroits du parc, et dans les endroits les plus reculés, sans rangers à nos côtés, nous pouvions les observer sur la plage depuis le bateau au mouillage… sans aller à terre bien sûr.

Nous avons passé l’île de Sumbawa d’une traite par la côte sud, plus ventée que la côte nord, et sans nous y arrêter. Nous sommes arrivés au sud de Bali, où nous avons enfin pu faire de vrais approvisionnements : pates, farine, sucre, surgelés et même du chocolat ! Nous y avons aussi visité le célèbre temple d’Uluwatu, célèbre pour sa beauté mais aussi habité de singes voleurs : ils volent tout ce qu’ils peuvent (portefeuille, appareil photo, téléphone) ; on leur donne des cacahuètes pour récupérer le bien, ce qui ne les pousse pas à redevenir honnêtes…

Après cette petite halte, nous sommes allés sur la côte nord de Lombok pour rejoindre les copains. Les touristes ont déserté l’île car les hôtels (détruits ou fissurés) ont fermé suite au tremblement de terre du mois d’août. Ambiance un peu triste, mais les installations touristiques encore ouvertes nous ont accueilli comme des princes. Nous sommes allés dans un parc animalier où Corentin a pu monter sur un éléphant, où nous avons nourri des oiseaux main dans la main, et nous avons pu rester un moment aux côtés d’une Orang-Outang un peu collante. Enfin, nous avons fait une petite halte aux îles Guili, moins impactées que Lombok : nous avons fait une excursion en bateau à fond de verre à travers différentes îles, nagé avec tuba au-dessus des coraux, et vu des tortues et des myriades de poissons.

Nous sommes ensuite retournés à Bali, sur la côte nord cette fois. Nous sommes arrêtés à Amed, petite station balnéaire avec une magnifique vue sur le volcan Agung, puis à Lovina, où nous nous sommes arrivés en plein festival : musique toute la nuit (dur de dormir) mais aussi danses indonésiennes, avec leurs superbes costumes. C’est de là que nous avons loué une voiture pour aller visiter l’intérieur de l’île pendant quelques jours.

Nous nous préparons maintenant à poursuivre notre route : nous avons un mois pour rejoindre le sud de la Malaisie ou Singapour. Il va nous falloir réapprendre à naviguer, car nous allons reprendre un rythme « normal » de navigation (900 miles à parcourir). Réapprendre à pêcher aussi, car depuis que nous sommes entrés dans les eaux indonésiennes, nous n’avons eu aucune touche. Probablement un effet de la surpêche et de trop de plastique dans l’océan (qui se prennent dans les hameçons…). A suivre…

A bientôt,

Pierre-Emmanuel, pour l’équipage de Petit Prince